"Relooking Sophrologique"

Relooking Sophrologique – ou Comment se créer ou optimiser un profil de gagnant.

Relooking sophrologique

 

Pour ceux qui sont dans le désir ou la nécessité de performer

(perspective d’examen, sportifs, artistes, réussite professionnelle…)


 
 

Le chapitre 6 du livre "L’intelligence Emotionnelle" (Daniel Goleman) m’amène à réfléchir sur des points à cerner lors d’une Anamnèse ou au cours d’un dialogue pré-sophronique (Le sujet, au départ, peut avoir de lui-même une image de battant et ne découvrir ses failles que chemin faisant : « Finalement, je me décourage vite… Un échec me porte un coup au moral plus que je ne me l’avouais… ») vis à vis de personnes souhaitant performer dans un secteur de leur vie.

 

Quels points sont à renforcer et avec quels outils, quelles intentions doivent pour le sophrologue se préciser afin d’aider au mieux le participant à atteindre (ou dépasser !) son objectif ?

 

"Les émotions fortes interdisent toute concentration et perturbent la mémoire active (cortex préfrontal) qui donne l’aptitude à utiliser toute information en rapport avec la tâche en cours."

Travail sur la gestion du stress, RDC I et II – mise à distance.

 

A Quotient Intellectuel ou dispositions égales, les qualités psychiques qui font la différence :

 

  • La motivation et la ténacité "reposent sur certains traits psychologiques : l’enthousiasme et la persévérance face aux déconvenues". Les personnes qui en sont dotées augmentent leur temps de travail en vue d’atteindre leur objectif.
  • Maîtrise des pulsions. (préférer le travail et la patience visant la satisfaction ultérieure du but  espéré – SAP sur du long terme – à l’abandon total ou partiel de l’objectif au gré de l’humeur du moment.)
  • La pensée négative (anxiété, manque de confiance en soi – « J’y arriverai pas, c’est trop dur pour moi…) mine les performances.

"Les personnes sachant employer leurs émotions à bon escient sont capables d’utiliser leur appréhension pour se préparer comme il faut et franchissent l’épreuve avec succès. Un minimum de tension nerveuse ("bon stress") amène des résultats remarquables."

Principe de pensée positive, confiance en soi, gestion du stress…

(Goleman préconise le rire qui "détend, libère la pensée, facilite les associations d’idées, stimule l’imagination."  "Le biais perceptif induit par la bonne humeur permet aux gens de penser de manière plus ouverte et plus positive.")

Outils : pour la mise à distance de l’anxiété, SCS par exemple, et ne pas négliger l’humour !

  • Le pouvoir de la pensée positive : l’espoir. Conserver la confiance en ses chances de réussite.

(La Pensée Positive est l’un des 3 principes de base de la Sophrologie.) - 3 Capacités, SAP…

"Du point de vue de l’intelligence émotionnelle, espérer c’est refuser de céder à l’anxiété, de baisser les bras ou de déprimer face à un échec."

  • L’optimisme : "ferme conviction que les choses finissent par s’arranger" - "Pourvu qu’il reste réaliste, l’optimisme, comme la confiance en l’avenir, est payant. L’optimiste considère qu’un échec est toujours dû à quelque chose qui peut être modifié de sorte à réussir le coup suivant. "

Dynamique positive de remise en question et de progrès.

  • La "Fluidité" : moment où l’excellence ne demande plus d’effort, où les émotions sont mises au service de la performance. A la fois maîtrisées, canalisées et positives, chargées d’énergie. La conscience se confond avec les actions." On est dans le plaisir de l’acte, une Pleine Conscience, on fait phénomène aussi. On y accède par la concentration sur la tâche à accomplir (RDC I), laquelle nécessite une détente préalable. (Faculté à entrer en NSL, développement progressif de la Région Phronique.)

A son tour, la fluidité accentue le calme (baisse de l’excitation corticale, activation du parasympathique).

 "Dans cet état, même les travaux difficiles semblent reposants et réparateurs."

L’exécutant y prend un grand plaisir – fait phénomène, se sent efficace.

 

Les 5 points précédents (Motivation   Bon stress – maîtrise des pulsions – pensée positive et espoir – optimisme) conduisent vers l’état de fluidité qui est à la fois un moyen, une condition et un objectif vers une performance optimale.

motivation stress pulsions pensée positive optimisme espoir performance gagnant examens intelligence émotionnelle objectifs Goleman

Ajouter un commentaire

Sylvie Condesse - Sophrologue - N° de SIRET : 824 948 384 00014

"Vivre la Présence à Soi" - N° de SIREN : 824 948 384

Site web développé et géré par Flore Scalbert